Ecrans

Daydream, la VR signée Google arrive

Google annonce l’arrivée imminente de Daydream, un écosystème VR aux ambitions avancées… Daydream est une plate-forme qui agrège des standards matériels VR retenus par Google et une partie logicielle, Android N, développée par le géant de l’Internet.*
Daydream.jpg

 

Côté matériel, Google s’est, pour le moment, contenté d’éditer un guide de recommandations aux constructeurs pour les casques VR et manettes de commandes… Le casque Daydream propose un design de référence destiné à accueillir un smartphone et semble assez proche du Gear VR. Il ne fonctionnera qu’avec des smartphones Android qui répondent aux spécifications de Google pour une expérience utilisateur optimale (au rendez-vous processeurs, GPU, mémoire vive, et, quelques capteurs supplémentaires).

Samsung, HTC, LG, Xiaomi, Huawei, ZTE, Asus et Alcatel ont notamment reçu le cahier des charges pour concevoir ces smartphones « Daydream Ready ». On notera que si la technologie Daydream assurera une expérience fluide, elle n’offrira cependant pas les six axes de suivi des casques Oculus Rift et HTC Vive.

Google s’est aussi intéressé à la manette qui intègrera des capteurs de mouvement comme la télécommande de la Wii le fait déjà. Cette manette sera utilisée dans la navigation pour opérer un panoramique à 360 degrés du contenu vidéo sans se déplacer et pour sélectionner le contenu… Car il va y avoir du contenu : vous pouvez faire confiance à Google !

L’interface utilisateur Daydream proposera un environnement 3D virtuel intégrant un gestionnaire d’application. Elle offrira un portail vers le Google Play Store pour accéder aux contenus VR/360, vers YouTube VR, Google Street View et Play Films. Du côté des jeux, on pourra, a priori, retrouver des programmes Ubisoft et Electronic Arts.

* Cet article est paru pour la première fois dans Mediakwest #18. Abonnez-vous ici pour recevoir notre magazine papier dès sa parution.